x360

Chers évêques et prêtres,

Vous pouvez voir à quel point l'état actuel de l'Église catholique sous l'apostat Bergoglio est désastreux. L’archevêque Kondrusiewicz est en unité spirituelle avec lui, et leurre les jeunes en parlant de la nécessité d’un changement. Il y a certainement un besoin de changement, mais quel genre de changement ?

Sur une période de 55 ans après le Concile, l'Église catholique a vu la promotion de l'aggiornamento, possédant l'esprit d'un monde amoral et anti-chrétien. Ce faux aggiornamento du Concile de Vatican II et l'esprit d'apostasie, aboutissent au pseudo-Pape Bergoglio. Ce pseudo-Pape élimine les principes moraux objectivement valides ainsi que les commandements de Dieu (Amoris Laetitia), légalise l'homosexualité, embrasse les pieds des transsexuels, écrit des exhortations visant à promouvoir le paganisme au sein de l'Église, introduit des rituels païens dans la liturgie, a commis de l'idolâtrie publique et a profané la Basilique Saint-Pierre en y intronisant le démon Pachamama. Selon Gal 1:8-9, « Si quelqu'un prêche un autre évangile (enseignement), qu'il soit maudit (anathème)», Bergoglio a lancé une malédiction sur lui-même en premier lieu ainsi que sur tous les évêques, prêtres et croyants qui sont en unité intérieure avec lui dans son apostasie du Christ. Conformément à la bulle dogmatique Cum Ex Apostolatus Officio, il est excommunié de l'Église et, en tant qu'apostat, personne ne doit plus lui obéir. C'est l'enseignement de l'Église et l'enseignement des Écritures. Nous supposons que chaque évêque et chaque prêtre le connaissent.

Dès le Vatican II, au lieu de défendre les vérités fondamentales de la foi qui garantissent notre salut, l'Église dite post-conciliaire n'a cessé de répéter comme un mantra les phrases sur le respect des cultes païens, et donc, de facto, sur le respect pour leurs démons. La véritable mission a été remplacée par un dialogue interreligieux avec les païens qui adorent les démons. La doctrine orthodoxe de l'Église, qui conduit au Salut, a été remplacée par la doctrine sociale. Après 55 ans de prédication d'hérésies et d'apostasie pratique, il y a un besoin urgent de changement ! Comprenez-vous, chers évêques et prêtres de Biélorussie ?

Permettez-moi de le répéter : il y a un besoin de changement, un besoin urgent de changement ! La large route de Vatican II conduit à la destruction. A présent, nous récoltons les fruits de la destruction. À moins qu'un changement n'ait lieu, il y aura un désastre.

Qui devrait commencer ce changement révolutionnaire et divin auquel appelaient les prophètes de l'Ancien et du Nouveau Testament ? Vous, chers évêques et prêtres de Biélorussie ! Comment ? La première étape consiste à arrêter de dire le nom du plus grand hérétique et apostat, François, au cours de la messe. Vous supprimerez ainsi la malédiction à la fois sur vous-même et sur l'Église biélorusse. Mais vous savez que la malédiction est versée sur l'Église en Biélorussie non seulement via Bergoglio, mais aussi via Tadeusz Kondrusiewicz. Alors arrêtez de dire son nom à la messe aussi. Commencez !

Si l'un des évêques commence à persécuter et à punir un prêtre orthodoxe qui s'est libéré de cette malédiction, que les autres prêtres et croyants se lèvent pour le prêtre persécuté. Tout cas de ce type devrait être rendu public en Biélorussie, et pas seulement là-bas. Un tel évêque révélera en fait qu'il est un apostat et un dictateur d'une église qui promeut pas l'Évangile du Christ, mais le satanisme.

Chers évêques et prêtres, soyez un exemple pour les jeunes dans un véritable esprit de changement partant du mensonge pour parvenir à la vérité, partant du chemin du diable pour parvenir à la suite du Christ ! Soyez des héros ! Commencez une révolution spirituelle ! Que le feu du Saint-Esprit brûle en vous avec zèle pour le Salut des âmes immortelles et pour l'éveil spirituel de toute votre nation ! Vous serez une bénédiction pour la Biélorussie et, de plus, le président, qui fait face à de fortes pressions pour protéger la nation du suicide de la mondialisation, vous en sera reconnaissant.

En septembre, vous avez reçu des instructions visant à organiser des dévotions et des prières dans les chapelles, sur les croix le long des routes ou dans les maisons. Elles devraient être exploitées pour dissimuler la suite d'un coup d'État politique. Mais maintenant, vous devez appeler à une véritable mobilisation par la prière parmi les croyants, mobilisation qui apportera la victoire spirituelle sur le royaume des ténèbres ( vkpatriarhat.org/en/?p=18712 , youtu.be/a-s2HawV0WU ) . Que les croyants prient chez eux pendant ce qu’on appelle heure sainte, de 20h à 21h, pour l'éveil spirituel en Biélorussie. Qu'ils prient également saint Michel Archange qui écrase la tête de Satan. Aujourd'hui, à travers des mensonges professionnels, le diable garde surtout la jeune génération dans l'illusion, et de nombreux prêtres et évêques dans un faux évangile. Cette lutte est la lutte du royaume de Dieu contre le royaume de Satan. Le royaume de Satan est actuellement promu non seulement par Soros, Gates ou les élites qui se cachent en coulisses, mais aussi par l’apostat Bergoglio et par Kondrusiewicz, qui est en unité avec lui. Personne ne pourra tenir dans cette bataille spirituelle sans l’aide de Dieu. C'est pourquoi la prière est nécessaire.

Chers évêques et prêtres, soyez courageux et changez : arrêtez de dire les noms des hérétiques et des apostats, à savoir François et Tadeusz, à la messe ! Un changement aura sûrement lieu ! Au lieu d'une malédiction, il y aura une bénédiction !

+ Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr + Timothée OSBMr
Evêques secrétaires

Le 4 septembre 2020.

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) c'est une communauté de moines, de prêtres et d'évêques qui vivent dans des monastères. Le PCB est dirigé par le Patriarche Élie avec deux évêques secrétaires, + Timothée et + Méthode. Le PCB est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l'apostasie. Il ne reconnaît pas le pseudo-pape Bergoglio et ne lui est pas subordonné.

Source :

Lettre ouverte aux évêques et aux prêtres de Biélorussie

Chers évêques et prêtres, Vous pouvez voir à quel point l'état actuel de l'Église catholique sous l'apostat Bergoglio est désastreux. L'archevêque Kondrusiewicz est en unité spirituelle avec lui, et leurre les jeunes en parlant de la nécessité d'un changement. Il y a certainement un besoin de changement, mais quel genre de changement ?

https://gloria.tv