Introduction

Je m'appelle Mark Trozzi. Je suis m√©decin et j'ai obtenu mon dipl√īme en 1990 √† l'Universit√© de Western Ontario. Je pratique la m√©decine d'urgence depuis vingt-cinq ans et j'ai √©t√© de garde dans de nombreuses unit√©s d'urgence depuis le d√©but de la soi-disant " pand√©mie ", y compris dans une salle d'urgence sp√©cialement con√ßue pour le COVID-19. Je suis professeur de soins avanc√©s de r√©animation traumatologique au College of Surgeons of America et j'enseigne au d√©partement de soins avanc√©s de r√©animation du Sunnybrook Health Sciences, ainsi qu'√† l'Universit√© Queen's et √† l'Universit√© d'Ottawa.

Ce qui suit sont mes observations et mes opinions ; je suis tenu par mes convictions personnelles et religieuses de m'exprimer ouvertement et honn√™tement. Je n'ai pas l'autorit√© de vous dire " la v√©rit√© ", mais je vais partager mes exp√©riences honn√™tes, mes perceptions et mes condens√©s de centaines d'heures de recherche sur le sujet du covid-19.
Au d√©but de cette "pand√©mie", j'√©tais prudent et donc m√©ticuleux quant au port du masque N95, au lavage des mains, √† l'isolement social et √† la distanciation, etc. J'ai √©tudi√© la science des coronavirus et j'ai particip√© √† de nombreux exercices dans les services d'urgence afin de modifier en profondeur notre pratique pour faire face au "virus tueur" annonc√©. Cependant, divers √©l√©ments m'ont rapidement amen√© √† consid√©rer que nous √©tions tromp√©s et manipul√©s. En voici quelques-uns :

La première vague

La " premi√®re vague " de la " pand√©mie " a √©t√© absolument la p√©riode la plus calme de ma carri√®re. J'ai travaill√© tr√®s fort et j'ai √©t√© tr√®s occup√© au cours des vingt-cinq derni√®res ann√©es aux urgences. Cependant, tant dans mon service d'urgence r√©gulier que dans mon service d'urgence " d√©sign√© COVID-19 ", il n'y avait presque pas de patients et presque pas de travail. J'ai eu plusieurs longues p√©riodes de travail aux urgences sans un seul patient. Pendant ce temps, lorsque je me rendais √† l'√©picerie locale, le public propagandiste, que Dieu les b√©nisse, me faisait passer devant la ligne de distance antisociale, me remerciant pour tout ce que je vivais en tant qu'urgentiste de premi√®re ligne. Ils croyaient que les urgences et les h√īpitaux √©taient pleins de patients mourant du covid, et que je devais √™tre √©puis√© et risquer de mourir moi-m√™me d'une exposition. J'ai commenc√© √† contacter des m√©decins et des amis dans tout le Canada et les √Čtats-Unis, et j'ai trouv√© le m√™me sch√©ma : des h√īpitaux vides, et de la propagande disant qu'ils √©taient pleins de patients mourant du covid.

Premières recherches

Au début de mes études, j'ai fait des recherches sur le zinc et l'hydroxychloroquine, qui, sur la base d'une physiologie saine, pourraient réellement aider les rares personnes qui tombent très malades à cause de ce virus du rhume. J'ai été surpris de constater que ce traitement était tout simplement balayé d'un revers de main et écarté par la majorité de la communauté médicale.

Premières inquiétudes

En faisant des recherches sur l'Organisation mondiale de la sant√© (OMS) de l'ONU, j'ai appris que la dictature chinoise (RPC) avait soutenu un "Dr" Tedros, communiste, *******, √† la t√™te de l'OMS : la diffusion du virus ; la dissimulation pendant des semaines ; la disparition et la suppression de m√©decins et de scientifiques chinois honn√™tes ; la propagation du virus dans le monde entier (en √©pargnant P√©kin o√Ļ vit l'√©lite de la RPC) ; et les abus dramatiques du peuple chinois lors de leur confinement bien programm√©, qui a √©t√© film√© et transmis au monde entier pour cr√©er la panique qui nous a tous pouss√©s √† renoncer √† nos √©conomies et √† nos droits civils.

Les renards surveillent le poulailler

J'ai appris que le Dr Tam, responsable en chef de la sant√© publique au Canada, fait partie du comit√© de surveillance de l'OMS avec le Dr Tedros, ce qui fait d'elle un agent de ****** ; et j'ai √©cout√© les dissertations qu'elle a souvent adress√©es aux Canadiens sur le covid-19 (*******).

Ma perception de la situation

J'ai l'impression qu'√† tous les niveaux, l'administration hospitali√®re n'a pas eu d'autre choix apparent que de se soumettre √† l'interminable d√©ploiement descendant des gouvernements, de nouvelles r√®gles, protocoles et proc√©dures discutables. Mes conversations honn√™tes avec mes coll√®gues sur mes recherches et mes observations sont devenues un probl√®me. Pris dans ce dilemme, un administrateur important que je respecte beaucoup m'a dit que "mes pens√©es mettaient les autres mal √† l'aise et qu'il √©tait difficile de garder tout le monde motiv√© et conforme" √† tous les nouveaux protocoles et restrictions. Compatissant √† cette triste situation, j'ai maintenu ma position clinique en promettant de "me mordre la langue chaque fois que je pensais parler de COVID-19" √† l'h√īpital. En fin de compte, cela m'√©tait √©thiquement impossible, et je me suis r√©cemment retir√© des urgences pour √©viter tout conflit.

Ai-je d√©j√† vu un patient atteint du Covid-19 ?

Je n'ai jamais vu de patient malade du COVID-19 ; j'ai vu des tests PCR positifs chez des personnes asymptomatiques, et j'ai vu des personnes √™tre emprisonn√©es chez elles et isol√©es de leur famille et de leurs amis. Mes recherches sur le test PCR m'ont convaincu personnellement qu'il est trompeur, manipulable, et qu'il est utilis√© pour drainer l'argent des contribuables et les dettes futures, afin d'enrichir de fa√ßon spectaculaire les criminels qui dirigent ce scandale. Dans ma seule province, on a effectu√© ~50 000 tests PCR par jour. Pendant ce temps, notre gouvernement f√©d√©ral fait entrer des centaines de milliers de doses d'injections exp√©rimentales potentiellement dangereuses de mat√©riel g√©n√©tique viral modifi√©, qu'il appelle "vaccins", et les fait g√©rer par l'arm√©e. Est-ce bien raisonnable pour une maladie virale essentiellement b√©nigne et non mortelle ?

Suppression de l'information ?

J'ai assist√© √† la suppression des m√©decins et des scientifiques qui ont r√©alis√© des √©tudes sur les anticorps s√©riques, dont les r√©sultats ont montr√© que le virus √©tait beaucoup plus r√©pandu, mais g√©n√©ralement non mortel, et asymptomatique ou tr√®s l√©ger dans la plupart des cas ; et que dans de nombreuses r√©gions, nous avions probablement d√©j√† atteint une immunit√© collective naturelle √† l'√©t√© 2020.

Regardez cette √©tude r√©alis√©e √† Wuhan m√™me, qui montre que le virus avait disparu le 1er juin 2020, deux mois seulement apr√®s la fin de leur bref confinement, et que personne ne le propageait, pas m√™me les tr√®s rares personnes dont le "test" PCR √©tait positif (et qui n'√©taient pas malades) : nature.com/articles/s41467-020-19802-w.

Chine

J'ai remarqu√© qu'apr√®s le verrouillage th√©√Ętral de la Chine, ils sont rapidement retourn√©s aux affaires comme d'habitude, alors que toutes nos √©conomies √©taient gel√©es ; ils ont acquis un contr√īle √©norme sur le march√© mondial. Il s'agit d'une excellente strat√©gie, bien que mal√©fique !

Manipulation politique des travailleurs de la santé

J'ai l'impression que beaucoup de choses que nous avons apprises √† l'√©cole de m√©decine sur les maladies infectieuses ont √©t√© balay√©es et remplac√©es par des listes de mandats de responsables de la sant√© publique qui s'allongent constamment, souvent √† l'adresse *******. Les m√©decins, les infirmi√®res et les enseignants sont particuli√®rement importants pour le succ√®s de cette tromperie COVID-19, car nous sommes des leaders dans la soci√©t√© et les gens font confiance √† nos conseils. Il n'est donc pas surprenant que j'ai constat√© que la libert√© d'expression et de pens√©e a √©t√© tr√®s supprim√©e dans nos rangs. Plut√īt que de subir les punitions de la dissidence, nous pouvons choisir de profiter d'avantages √† courte vue comme des journ√©es extr√™mement calmes aux urgences, le remplacement de notre travail pratique traditionnel par des sessions Zoom depuis la maison, et l'acc√®s √† une vari√©t√© de nouveaux codes COVID-19 *******. √Ä un moment donn√©, j'ai eu la possibilit√© de gagner plus d'argent que je n'en gagne normalement en travaillant dans une salle d'urgence occup√©e, de rester √† la maison et d'√™tre disponible au cas o√Ļ l'infirmi√®re charg√©e des pr√©l√®vements covidiens aurait besoin d'une vid√©oconf√©rence avec moi.

De nombreuses motivations positives et n√©gatives sont utilis√©es pour manipuler les m√©decins, les infirmi√®res et les enseignants canadiens, afin qu'ils participent par inadvertance √† cette grande supercherie du covid ; mais cela d√©truit notre soci√©t√©. Pour utiliser une m√©taphore du Titanic : "m√™me les suites de luxe du Titanic finissent au fond de l'oc√©an quand il coule". En outre, une grande partie de ce qui est fait, y compris les injections g√©n√©tiques virales exp√©rimentales, semble violer le code de Nuremberg concernant l'exp√©rimentation m√©dicale avec le consentement √©clair√© des participants. Les m√©decins et les infirmi√®res sont confront√©s √† des d√©cisions difficiles. Ma carri√®re de m√©decin urgentiste m'a toujours donn√© l'occasion de mettre en pratique mes convictions religieuses et √©thiques d'honn√™tet√© et de gentillesse, tout en gagnant bien ma vie. Aujourd'hui, pour conserver la carri√®re que j'aime, il faudrait participer √† la tromperie, violer mon serment et mes croyances spirituelles et, √† mon avis, commettre des crimes contre l'humanit√© tels que d√©finis par le code de Nuremberg.

Je compatis avec tous mes collègues médecins et infirmiers. Nous sommes tous victimes de l'abus de covidés.

Une enquête plus approfondie

J'ai fait des recherches et j'ai per√ßu comment les oligarques corrompus semblent avoir planifi√© ce crime contre l'humanit√©. Cette planification comprenait l'√©v√©nement 201 qui √©tait une simulation d'une pand√©mie de corona men√©e par la Fondation Bill & Melinda Gates, le Forum √©conomique mondial et l'Universit√© Johns Hopkins en octobre 2019 ; et la planification de la simulation d'√©pid√©mie virale de 2010 de la Fondation Rockefeller appel√©e "Op√©ration Lockstep". Ces deux projets d√©crivaient comment une √©pid√©mie virale serait utilis√©e pour instaurer un syst√®me autoritaire avec la perte de nos droits humains et de nos libert√©s. J'ai √©galement observ√© comment leurs cohortes dans les grandes entreprises technologiques comme Google, Facebook, Twitter et YouTube travaillaient pour nous censurer et nous tromper tous ; c'est de la v√©ritable propagande.

Concernant l'utilisation des masques faciaux :

Le port forc√© de masques par la majorit√© de la population mondiale n'est pas unanimement soutenu par la science r√©elle. Ces masques causent des dommages importants √† notre sant√© psychologique, sociale, dermatologique, dentaire et otolaryng√©e. Bien que j'aie g√©n√©ralement une excellente sant√©, les masques m'ont caus√© des √©ruptions cutan√©es et des sympt√īmes nasaux chaque fois que j'ai d√Ľ les porter pendant des p√©riodes prolong√©es, qui disparaissent lorsque je ne les porte pas pendant quelques jours. Ce que je trouve le plus inqui√©tant, c'est l'√©limination des expressions faciales, et donc de l'interaction sociale visuelle normale.

Concernant les vaccins Covid-19 :

L'histoire des tentatives pass√©es de vaccins contre les coronavirus a r√©v√©l√© des effets secondaires tr√®s dangereux sur des mod√®les animaux, et ces tentatives ont √©t√© abandonn√©es. Pourquoi prendrions-nous un vaccin dangereux pour une maladie g√©n√©ralement b√©nigne, pour laquelle nous d√©veloppons de toute fa√ßon une immunit√© collective ? Le d√©ploiement actuel de "vaccins" exp√©rimentaux co√Ľteux et acc√©l√©r√©s enterre les contribuables dans une dette sans fin envers les riches et puissants m√©chants de cette histoire. Pourtant, nous, les personnes qui ont √©t√© emprisonn√©es et abus√©es dans ce scandale, sommes manipul√©es pour recevoir de nouvelles injections √©tranges, dans l'espoir de retrouver une partie de notre libert√©. De plus, les soi-disant "vaccins" ne sont pas des vaccins (√† moins que nous ne changions la d√©finition des vaccins). Il s'agit plut√īt d'injections de g√®nes du virus Corona. Voir la section Ceci n'est pas un vaccin.

Des décisions difficiles

R√©cemment, j'ai pris des d√©cisions personnelles difficiles ; j'ai renonc√© √† mes revenus et √† ma s√©curit√© personnelle, pour choisir une voie √©thique et honn√™te, qui pourrait contribuer √† un r√©sultat vrai et juste, et au retour de notre soci√©t√© libre et de nos libert√©s civiles. Je crois que nous sommes presque tous des victimes dans cette affaire, ind√©pendamment de l'endroit o√Ļ nous nous trouvons sur le chemin du r√©tablissement de la v√©rit√©.
Si vous souhaitez soutenir mon travail, pensez à faire un don. Bénédictions.

(le lien pour faire un don est sous l'article).

Source : drtrozzi.com/dr-trozzi-covid-19-testimony/

Traduit et publié avec son aimable autorisation.

Traduit avec deepl.com/Translator (version gratuite)

Jesus-pleure